CDD 3 ans renouvelable temps plein
Salaire: 2550 € brut

Pour postuler CV et LM recrutduc.disp-lyon@justice.fr
Prise de poste :1er Mars


Fiche de poste


Direction de l’administration pénitentiaire


Intitulé du poste : Psychologue MLRV
Corps concerné : Psychologue contractuel

Affectation : Ministère de la justice
Direction de l’administration Pénitentiaire
Direction interrégionale des Services Pénitentiaires de Lyon / Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation
Lieux d’intervention :
SPIP 69 (Antenne de Lyon et Villefranche sur Saône) Milieux ouverts



I – Missions du binôme de soutien.


Les binômes de soutien, constitués d’un psychologue et d’un éducateur spécialisé, exercent au sein des Services Pénitentiaires d’Insertion et de Probation (SPIP) pour contribuer au plan de lutte gouvernemental contre la radicalisation violente.
Ils sont rattachés hiérarchiquement à la Coordination Régionale de Lutte contre la Radicalisation Violente qui pilote cette mission pour la région Rhône Alpes Auvergne.
Leur mission les amène à intervenir en établissement pénitentiaire comme en milieu ouvert.


La conception binomiale renvoie à une mission commune et apporte un regard croisé et complémentaire. Dans l’exercice de leurs missions communes, chacun des membres du binôme fait valoir l’apport de sa compétence métier et adapte ses méthodes d’intervention au fonctionnement de l’institution pénitentiaire.


La mission première des binômes de soutien est de participer à l’évaluation des personnes poursuivies ou condamnées pour des faits en lien avec le terrorisme ou identifiées dans un processus de radicalisation violente. Il apporte un regard complémentaire sur chaque situation individuelle.
A cet effet, il rencontre les publics et peut au besoin entrer en contact avec son entourage proche. En étroite collaboration avec les Conseillers Pénitentiaires d’Insertion et de Probation (CPIP) en charge du dossier, il participe à la définition et à la mise en œuvre d’un plan d’accompagnement individualisé de la personne suivie.


Des temps de regroupement entre professionnels des binômes de soutien de la région, ainsi que des temps d'analyse de la pratique professionnelle, sont prévus régulièrement au siège de la direction interrégionale à Lyon. Des formations continues sont proposées afin de permettre la montée en compétence sur la thématique.


II – Description du poste.


Placé sous un double rattachement, hiérarchique auprès de la Coordination lutte contre la radicalisation violente et opérationnel auprès du directeur fonctionnel du SPIP, le titulaire du poste, en lien avec son binôme éducateur est chargé :


- de participer à la déclinaison et à la mise en œuvre locale de la mission de lutte contre la radicalisation violente, en lien avec l’ensemble des acteurs impliqués au sein de l’administration pénitentiaire.
- de mobiliser son expertise et de mettre ses compétences professionnelles au profit de l’appréhension, de l’évaluation et de la prise en charge des personnes poursuivies ou condamnées pour des faits en lien avec le terrorisme ou identifiées dans un processus de radicalisation violente.
Il intervient directement auprès des personnes suivies en lien avec les professionnels des services de l’administration pénitentiaire et des partenaires extérieurs. En ce sens, l’entretien individuel, seul ou en binôme, est son outil principal. La prise en charge collective complète ses moyens d’intervention.
- de retranscrire son analyse du fonctionnement de la personne à un temps T, tant à l'écrit que lors d’échanges dans le cadre des instances institutionnelles pluridisciplinaires.
- de produire régulièrement des écrits à destination des autorités judiciaires et des services de l’administration pénitentiaire.
- d’apporter un soutien technique aux acteurs de la prise en charge via son analyse complémentaire
- de dispenser des formations.
- de participer à la conception et animation des programmes de prise en charge collectifs à destination des publics cibles / d’accompagner plus spécifiquement l’équipe d’animation concernant la dynamique de groupe, les outils/supports utilisés et le lien entre la mise au travail collective et individuelle pour les participants.
- de faciliter le développement de coopérations auprès des partenaires ciblés institutionnels et associatifs, notamment les instances sanitaires.


III Diplôme et compétences requises


Psychologue diplômé, le candidat pourra utilement faire valoir ses formations et expériences professionnelles en criminologie et psycho-criminologie, à l’approche interculturelle, à l’analyse institutionnelle et aux dynamiques de groupe.


Les qualités et compétences :
- aptitude à travailler en transversalité (niveau régional, départemental et local) et en pluridisciplinarité (personnels de détention, personnels du SPIP, psychologues au sein des services)
- expériences avec le public adulte requise.
- connaissance approfondie des dynamiques de passage à l’acte et des problématiques de violence
- capacité à concevoir et à mener des actions collectives de prise en charge dans un cadre professionnel (expérience de prise en charge collective requise)
- capacités d’organisation, d’adaptation et d’autonomie
- esprit de synthèse et qualités rédactionnelles
- qualité relationnelle, sens du travail en équipe et de la communication
- discrétion professionnelle
- disponibilité et mobilité (permis B demandé)


Pour postuler, envoyer sur recrutduc.disp-lyon@justice.fr :
- C.V
- Lettre de motivation