Résultats de 1 à 3 sur 3

Sujet : Echo - "Lutte contre l’obésité : une option « poids d'équilibre » au baccalauréat ?"

  1. #1
    Inscrit
    juin 2010
    Messages
    355

    Par défaut Echo - "Lutte contre l’obésité : une option « poids d'équilibre » au baccalauréat ?"

    message supprimé
    Dernière édition par Balbina; 23/12/2008 à 20h21

  2. #2
    benj Invité

    Par défaut Re: Echo - "Lutte contre l’obésité : une option « poids d'équilibre » au baccalauréat ?"

    :-( :-o :-?

    Face à un tel projet, quelle figure est la plus appropriée : La tristesse, le choc horrifié ou la grimace de dégoût ? Franchement j'opterais pour les trois et d'autres encore que je ne vais pas énumérer...

    A quand une orientation professionnelle, un calcul des indemnités chômage ou même du QI en fonction de l'indice de masse corporelle ????
    :-x

    Benj

  3. #3
    benj Invité

    Par défaut Re: Echo - "Lutte contre l’obésité : une option « poids d'équilibre » au baccalauréat ?"

    A propos de philo... voici l'un des sujets du bac 2008... nos ministres feraient peut-être bien de réviser leurs classiques !

    "Les inégalités sont-elles naturelles ? (texte de Rousseau)
    12 juin 2008 · 4 commentaires

    Les inégalités “naturelles” sont minimes. Mais elles sont amplifiées considérablement par les différences sociales. Un Etat juste doit garantir l’égalité morale des sujets devant une loi qui devrait être aussi peu arbitraire ou capricieuse que les lois naturelles.

    « En effet, il est aisé de voir qu’entre les différences qui distinguent les hommes, plusieurs passent pour naturelles qui sont uniquement l’ouvrage de l’habitude et des divers genres de vie que les hommes adoptent dans la société. Ainsi, un tempérament robuste ou délicat, la force ou la faiblesse qui en dépendent, viennent souvent plus de la manière dure ou efféminée dont on a été élevé, que de la constitution primitive des corps. Il en est de même des forces de l’esprit, et non seulement l’éducation met de la différence entre les esprits cultivés et ceux qui ne le sont pas, mais elle augmente celle qui se trouve entre les premiers à proportion de la culture ; car qu’un géant et un nain marchent sur la même route, chaque pas qu’ils feront l’un et l’autre donnera un nouvel avantage au géant. Or, si l’on compare la diversité prodigieuse d’éducations et de genres de vie qui règne dans les différents ordres de l’état civil avec la simplicité et l’uniformité de la vie animale et sauvage, où tous se nourrissent des mêmes aliments, vivent de la même manière, et font exactement les mêmes choses, on comprendra combien la différence d’homme à homme doit être moindre dans l’état de nature que dans celui de société, et combien l’inégalité naturelle doit augmenter dans l’espèce humaine par l’inégalité d’institution. »
    Rousseau, Discours sur l’ origine et les fondements de inégalité parmi les hommes, 1° partie "

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé