Résultats de 1 à 5 sur 5

Sujet : Statut auto entrepreneur

  1. #1
    Inscrit
    septembre 2017
    Messages
    2

    Par défaut Statut auto entrepreneur

    Bonjour à vous tous.

    Etant dîplomée depuis peu, je me retrouve un peu perdue dans le flou des démarches administratives et j'espère pouvoir trouver des réponses ici auprès de vous, chers collègues.

    L'association dans laquelle j'ai réalisé un stage m'a proposé une mission pour 3 semaines en mars, et 6 mois en décembre. Pour cela, il faut que je crée un statut d'auto-entrepreneur. J'ai pu voir sur les sites spécialisée que je devais m'inscrire sur une liste ADELI. En les appelant, ces derniers m'ont informé qu'il fallait d'abord que je crée ma micro entreprise auprès de l'URSAFF. Très bien. Mais je ne comprends pas, le statut d'auto-entrepreneur est le même que celui de libéral pour un psychologue ?

    Par ailleurs, quel domaine d'activité dois-je déclarer lors de la création de mon statut auprès de l'URSAFF ?
    Qu'en est il de la demande de l'ACCRE ? Est ce utile ?
    A quoi correspond la demande d'affectation du patrimoine ?

    Vu que je vais exercer comme psychologue accompagnant à un procès, que dois-je déclarer dans la case " déclaration du lieu d'exercice" ?
    Quelle option de versement est elle la plus intéressante ? (trimestriel ou mensuelle ?)

    À quoi correspond le versement libératoire de l'impôt ?

    Par ailleurs, étant en année de recherche (Master 2), je me demande si cela doit être déclaré lors de la création du statut ?

    Merci d'avance pour vos retours.

  2. #2
    Inscrit
    juillet 2016
    Localisation
    Lyon
    Messages
    528

    Par défaut

    France culture, du grain à moudre, statut auto-entrepreneur en podcast.
    Ils parlent dss dérives de ce statut.
    Sinon essayez a la chambre des métiers, ce sera plus complet qu'ici

  3. #3
    Inscrit
    septembre 2013
    Localisation
    Toulouse & Revel
    Messages
    110

    Par défaut

    Bonjour,

    Je ne vais pas pouvoir répondre à tout, mais je vais essayer de vous donner quelques infos parce que je travaille sur l'installation en libéral depuis plusieurs semaines également.

    D'abord, le numéro ADELI, à faire à l'ARS n'a rien de spécifique au psy en libéral, tous les psychologues sont sensés faire la démarche pour être répertorié comme professionnel de santé sur le département où ils exercent (encore faut-il être au courant!). Par exemple, le directeur du CH où j'exerçais m'a demandé le jour où j'ai été embauchée de faire mon numéro ADELI car j'ai changé de département pour le poste.
    Pas besoin d'être déjà auto-entrepreneur pour le faire, il suffit de prendre RDV à l'ARS, de ramener les pièces-jointes qu'ils demandent et ça prend 10 minutes.

    Pour vous installer en libéral, il vous faut le statut micro-entrepreneur, ce ne sont pas 2 choses différentes. Faites des recherches sur Internet, il y a de bons sites bien documentés.

    Concernant l'ACCRE, elle n'existe plus depuis le 1er janvier 2019. C'est-à-dire qu'avant, il fallait remplir certains critères pour l'avoir, maintenant depuis le début de l'année, c'est automatique pour tout créateur d'entreprise. Et oui c'est utile car c'est une exonération des charges sociales pour la première année minimum, alors c'est intéressant financièrement.

    Il vaut mieux la version mensuelle me semble-t-il, surtout si vous avez l'ARE à côté (il faut un justificatif pour percevoir ses allocations en complément d'un travail, donc si vous choisissez par trimestre, il va vous falloir attendre le complément 3 mois).

    Enfin pour le prélèvement libératoire, vous avez plein d'infos sur Internent, notamment sur le site service-public.fr et également sur le site de l'URSSAF. Bon c'est encore un peu chinois pour moi, mais de ce que j'ai pigé, c'est dont le prélèvement des impôts en fonction de votre chiffre d'affaire. Choisir le prélèvement libératoire signifie que vous êtes prélevés automatiquement d'un certain pourcentage, sans régularisation à la fin de l'année. Mais je crois que c'est avantageux seulement à un certain montant de chiffre d'affaire. Un expert-comptable pourrait vous l'expliquer nettement mieux que moi!

    Sinon, allez faire des recherches et/ou poser des questions sur le forum des psys en libéral.

    Bref, bon courage à vous!

  4. #4
    Inscrit
    juillet 2016
    Localisation
    Lyon
    Messages
    528

    Par défaut

    Ensuite il faut se poser la question de pourquoi vous avez pense a ca. En gros pourquoi on incite votre génération a coup de facilité apparente (statut AE en 1 clic, facilité de l'accre) a se ruer vers le libéral plutôt que le salariat ou pôle emploi. Et si, sous couvert de modernité, on ne régresse pas en fait.
    Une intervenante de France culture, la sociologue, a un excellent article sur cairn a ce sujet.

    Poser vous ensuite des questions de chef d'entreprise : déséquilibre entre offre et demande, formation a l'entreprise, étude de marché, protection sociale spécifique, etc. Est ce que mon projet est économiquement viable ?

  5. #5
    Inscrit
    septembre 2013
    Localisation
    Toulouse & Revel
    Messages
    110

    Par défaut

    Citation Envoyé par damien andre Voir le message
    Ensuite il faut se poser la question de pourquoi vous avez pense a ca. En gros pourquoi on incite votre génération a coup de facilité apparente (statut AE en 1 clic, facilité de l'accre) a se ruer vers le libéral plutôt que le salariat ou pôle emploi. Et si, sous couvert de modernité, on ne régresse pas en fait.
    Une intervenante de France culture, la sociologue, a un excellent article sur cairn a ce sujet.

    Poser vous ensuite des questions de chef d'entreprise : déséquilibre entre offre et demande, formation a l'entreprise, étude de marché, protection sociale spécifique, etc. Est ce que mon projet est économiquement viable ?
    Bonjour,

    Auriez-vous la référence de l'article dont vous parlez SVP? Je pense que ça peut être une lecture intéressante!
    Après bien évidemment qu'il faut se poser ces questions, sinon, ça peut foirer rapidement. Se lancer en freestyle sans se renseigner, c'est très très risqué.
    Mais je pense que si c'est bien réfléchi et mis en place (avec un complément de poste salarié pour ma part si ça se fait pour la sécurité financière), beaucoup de patience et un travail de réseau, c'est faisable.
    Enfin, je pense que ça peut être un sujet à débat à l'infini!
    Il existe tout de même de nombreuses structures qui accompagnent les créateurs d'entreprise aux démarches que vous évoquez, et je pense que c'est important de se faire accompagner pour l'installation.

    Bonne journée!

Sujets similaires

  1. Renseignements statut auto entrepreneur
    Par li09 dans le forum Conseils, échanges sur la recherche d’emploi
    Réponses: 3
    Dernier message: 18/02/2014, 16h14
  2. besoin d'aide: statut auto entrepreneur, psychologue en auto école
    Par elolapsy dans le forum Conseils, échanges sur la recherche d’emploi
    Réponses: 4
    Dernier message: 27/02/2013, 22h20

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé