Madame, Monsieur,
Nous sommes avertis en cas de risques de pandémie par divers acteurs de la santé, du médecin au ministère concerné (grippe aviaire, Ebola...). Des mesures préventives et curatives sont ainsi publiquement planifiées.
Pourquoi en cas de troubles majeurs de nos dirigeants nous n'avons pas la même implication des psychologues? Quand des politiciens deviennent auto-destructeurs, manipulateurs et quand ils perdent le sens des priorités et des responsabilités, pourquoi ai-je l'impression qu'il n'y a pas le même type de couverture médiatique que l'on aurait pour une pandémie virale? Car ce sont bien les guerres qui sont la conséquence ultime de tels dirigeants au pouvoir non?
Prenons l'exemple de l'Islam et de l'immigration de masse. Je ne suis ni "raciste" ni rempli de phobies. Au contraire. J'ai pris le temps d'analyser et de recouper pas mal d'articles et d'expériences, écartant de fait toute hystérie qui empêcherait la raison de s'exprimer. Voici une des principales trouvailles, pour info. https://lesobservateurs.ch/2017/01/0...-alain-wagner/
De plus en plus de vidéos Youtube tournent. Et cela inclut des prêcheurs musulmans qui vont admettre eux-mêmes que les "vrais" modérés sont comme des "extrémistes"!
https://www.youtube.com/watch?v=XHLKFFq74Gk
Qu'est-ce qui vous empêche de faire preuve d'intégrité?
Je suis ouvert à toute discussion ultérieure. Contrairement à certains fanatiques dépressifs, jupiteriens.. pardon, narcissiques et auto-destructeurs, je ne menacerai pas de tuer qui que ce soit qui ne pense pas comme je le fais.
Contrairement aux cyniques de service, je ne vais pas prétendre aspirer à la liberté de culte pour imposer un culte liberticide!
Bien à vous.
François Carrière