Résultats de 1 à 10 sur 10

Sujet : Groupe d'entraide dans la recherche d'emploi

  1. #1

    Par défaut Groupe d'entraide dans la recherche d'emploi

    Bonjour tout le monde,

    Je créé ce groupe car comme beaucoup de personne de ce forum je suis en recherche d'emploi pour un poste de psy.
    Je ne sais pas pour vous mais cette période n'est vraiment pas facile à vivre, beaucoup d'attente, pas beaucoup de réponse, beaucoup d'espoir et la triste déception quand tu vois que les structures ne t'ont pas appelé toi ... J'en suis même à me demander si on peut trouver un job là dedans !

    Voilà 5 mois que je cherche, je suis diplomée depuis 1 an et j'ai réalisé un service civique l'année dernière qui s'est débouché sur un poste d'éduc pendant 5 mois. Je pensais pouvoir rebondir avec cette expérience mais la réalité fait qu'en entretien on me sort toujours autant, "ah vous n'avez pas d'expérience", mais mince quoi ! Comment veux-tu que j'en ai si tu me donnes la chance !
    oups, j'ai dévié la conversation ..

    Bref, je pensais qu'on pouvait échanger, discuter, des difficultés liées à cette période, se remonter le moral quoi !

  2. #2
    Inscrit
    décembre 2015
    Localisation
    HERBLAY
    Messages
    4

    Par défaut

    Bonjour,


    Je suis dans une situation similaire à la tienne, voila 1 an que j'ai obtenu mon diplôme de clinicienne, 8 mois que je cherche et je n'ai pas eu un seul entretien. J'ai souvent revu mes outils cv et lettre.

    Personnellement, il m'a fallu du temps afin de sortir des automatismes de l'université, et écrire des lettres de motivations plus professionnelles. Pour avoir fait divers ateliers APEC, mon discours parlé ça va, c'est à l'écrit que les choses pèchent un peu ;
    notamment par rapport à la sélection des informations vraiment pertinentes, qui vont susciter l'envie de rencontre.

    Pour ma part je sais qu'on va trouver, ce qui est le plus frustrant pour moi c'est repérer le meilleur canal de recrutement, surtout pour les démarches en spontané.

    Ce n'est pas une période facile, et il faut réussir à appréhender la frustration engendrée mais je suis sur que ça paiera. Je ne lâcherai pas

  3. #3

    Par défaut Les réponses négatives, les candidatures spontanées

    Je suis également récemment diplômée (depuis septembre 2016) et en recherche active depuis le mois d'octobre. Pour ma part, parfois je doute de l'efficacité de des candidatures spontanées, car j'ai l'impression que personne ne va les lire, et que de toute manière les structures vont recruter par indication. Avez-vous ce même sentiment? Je n'ai pas eu beaucoup de retours, peut être quelqu'un a déjà eu la chance d'être contacté après une candidature spontanée ?
    Alors que je passe du temps à les personnaliser évidemment, et j'envoie aux structures qui m'intéressent, pas tout simplement au hasard en espérant avoir un entretien.

    Ce qui est frustrant également, et je commence à me poser beaucoup de questions, ce sont les réponses négatives après l'entretien. Pourtant je prépare les entretiens, je lis les articles publiés par la structure, je fais des recherches pour bien connaître leurs axes de travail et je me renseigne sur les pratiques, enfin je me mets au courant (comme tout le monde je pense) et j'ai eu deux réponses négatives de suite qui m'ont beaucoup découragée...

  4. #4
    Inscrit
    décembre 2015
    Localisation
    HERBLAY
    Messages
    4

    Par défaut

    Bonjour!

    Par rapport aux candidatures spontanées, je comprends ce que tu veux dire MonicaR, j'avais ce sentiment-là au début, après avoir longtemps discuté avec des amis psychologues et différents professionnels, je pense que c un bon canal de recrutement, j'ai eu des réponses, certes négatives car il n'a avait pas à ce moment, de poste de psychologue disponible.

    J'ai également des amis psychologues qui ont trouvé leur emploi grâce aux candidatures spontanées, c'est sur que ça fait une bouteille à la mer mais je tiens à croire qu'il y a quand même des récepteurs.

    Concernant l'autre point, je n'ai pas encore eu l’occasion de me défendre en entretien je sais pas bien le ressenti que l'on peut avoir après un refus, mais je vois le positif par rapport à ce que tu dis: tu es diplômée depuis septembre 2016, tu as des entretiens donc ton profil est bon, tu arrives à le faire coller aux attentes des recruteurs. C'est peut-être une question de positionnement ou de concurrence face à des personnes plus expérimentées.

  5. #5
    Inscrit
    mai 2011
    Localisation
    44
    Messages
    35

    Par défaut

    Comme ça fait du bien de lire que d'autres personnes sont dans la même situation...

    Diplômée depuis juillet 2016, je suis en recherche active également depuis fin septembre.. Même si j'ai un peu laissé tomber les candidatures spontanées (manque de motivation..), je réponds à pas mal d'offres par chez moi, et je n'ai toujours pas décroché d'entretien. Je retravaille ma lettre et mon CV assez souvent, je me suis faite aidé par l'APEC, mes proches, le forum.. et rien. Bref, des hauts, des bas, un coup j'ai de l'espoir, un coup j'en ai plus. J'ai récemment postulé en EHPAD, j'étais prêt à déménager ou à me faire héberger, d'autant plus que j'ai presque 2 ans d'expérience en tant qu'ASH et animatrice auprès de personnes âgées, sauf que 2 directeurs m'ont répondu que finalement ils avaient choisi un psychologue qu'ils connaissaient bien blabla...

    Je postule à des petits jobs mais j'ai également essuyé que des refus car ce qui revient est le manque d'expérience dans telle ou telle branche de métier. Même ça, ça fait un peu mal au moral!

    Que faites-vous de votre temps libre a part les candidatures ? Asso, colloque, lecture, job "alimentaire"...?

  6. #6

    Par défaut

    Bonjour à toutes,

    Je comprends vos inquiétudes et vos doutes, terminer son M2 et se retrouver dans le "grand bain" avec tant d'autres psychologues sur le marché de l'emploi n'est pas facile.
    Je voulais vous donner une petite note d'espoir afin que vous ne vous découragiez pas.
    Les candidatures spontanées servent ... j'en envoyé régulièrement aux mêmes structures, et j'ai déjà été contacté même plusieurs mois après la dernière. On débute souvent par un remplacement (ça a été mon cas), ce qui permet de mettre le pied à l'étrier. N'hésitez pas à tenter des concours aussi de psychologue dans la fonction publique (hospitalier / territorial / Pjj / education nationale).
    Enfin, j'allais rencontré les psychologues de ma ville. J'effectuais les démarches auprès d'eux et de leur structure, ça permet de se sentir actif et de couper des candidatures, de rencontrer des confrères sur le terrain qui sont parfois au jus des offres d'emploi (j'ai toujours été bien accueilli pour ma part), et vous créez votre réseau. Et le réseau, en dehors des concours (et encore, pour ceux où l'on est pas affecté directement sur un poste ça joue), ça compte énormément.

  7. #7

    Par défaut

    Bonjour à tous,

    cela fait plusieurs années que je travaille en tant que psychologue et avec ce petit recul, je me rends compte, et en ayant aussi échangé avec mes directions, qu'en entretien d'embauche c'est vraiment basé sur le relationnel. On a quasiment tous les mêmes expériences, surtout en débutant, alors soigner son CV, ne mettre que les choses essentielles pour un poste de psychologue. Par exemple, un CV avec dix lignes de baby-sitting je ne vois pas trop l'intérêt, mais plutôt une ligne mentionnant un travail en parallèle des études etc. Et soigner la lettre de motivation, la réécrire pour chaque poste, ça demande du travail, mais ça paie. J'ai entendu une directrice dernièrement ne pas recevoir de candidats en entretien car leur lettre de motivation était "bateau".

    Et une fois l'entretien décroché, y aller tranquillement, le recruteur cherche une personne avec qui l'équipe pourra travailler, donc le relationnel, le feeling. Des fois on fait des entretiens on pense que c'est bien parti, on le sent bien, mais le recruteur non ! et parfois inversement...

    Pour moi, ça n'a jamais fonctionné les candidatures spontanées, alors je ne peux pas vous en faire un retour. J'avais postulé loin de mon domicile, les sacrifices font malheureusement partis du jeu. Les psychologues ne comptent pas leur temps sur la route !

    Je vous ai fait part de mes petites pistes, rien de bien révolutionnaire, mais qui sont importantes et peuvent faire la différence.

    Au plaisir d'échanger avec vous

  8. #8

    Par défaut se présenter pour candidature spontanée

    Bonjour, quelle chance de partager expérience et ressentis en toute bienveillance. Pour ma part, je me relance dans la recherche d'emploi après des années d'exercice sur un poste que j'ai quitté fin 2016, j'ose dire "par choix" (cela arrive aussi). Je m'oriente aujourd'hui vers des structures de type EHPAD que je pense démarcher en me rendant sur place dans mon secteur géographique. Qu'en pensez-vous? mon CV est explicite mais vaut-il mieux toutefois préparer une lettre de motivation adaptée à chaque structure selon infos dont je dispose? aller chercher des infos à la source (nom du responsable de recrutement par exemple)?. Tout cela prend plus de temps bien sûr...Merci à vous.

  9. #9

    Par défaut

    Bonjour !!

    Quel plaisir que de voir ce petit forum sur la recherche d'emploi !
    Pour ma part j'ai été diplômé en juin 2015, je me suis trouvée un 1er poste en pédospychiatrie ... Ca été très dur, le poste était pas facile, de très mauvaises conditions de travail, j'étais loin de mes proches .... Comme a dit quelqu'un sur ce forum : en tant que psy, on ne compte pas le temps passé sur la route ....
    Depuis septembre je recherche à nouveau un poste, j'ai eu des entretiens mais qui n'ont pas abouti. Là ça va faire 2 mois où j'ai aucune nouvelle de mes candidatures ... J'entame mon 6ème mois sans emploi et c'est très dur moralement ! J'ai envoyé quelques candidatures spontanées mais je n'ai jamais eu de retour ... C'est dur de s'accrocher !
    Mais bon, je persiste à croire qu'à force de patience et de persévérance on va bien finir par se faire une petite place dans ce milieu

  10. #10

    Par défaut Groupe d'entraide entre psy au café

    Bonjour à tous,

    Je me retrouve beaucoup dans les témoignages qu'on peut trouver sur ce forum. J'ai rencontré moi même beaucoup de difficultés dans la recherche d'un emploi, je suis en poste depuis bientôt un an, mais ce n'est pas fini évidemment!

    Face à l'isolement dans lequel on peut se trouver pendant cette période, la déprime etc j'ai décidé de créer un groupe sur Paris, pour se retrouver régulièrement dans un endroit convivial et chaleureux, et partager nos expériences, s'entraider, à travers des ateliers cv, lettre de motivation, entretien, mais également des ateliers bien être pour décompresser et ne pas oublier de se faire du bien!!
    L'idée est de ne pas rester seul face à nos doutes, questionnements, peurs, inquiétudes etc, de se faire peut être même un réseau, en tout cas de créer des liens, de rencontrer des gens traversant les mêmes difficultés, avancer en reprenant confiance en soi, créer etc. Mais surtout il s'agit d'un groupe d'entraide, chacun vient avec son histoire, son expérience, chacun peut apprendre des autres et apporter aux autres quelque chose sans même s'en rendre compte ;-)

    Le nom du groupe est "café rencontre entre psy", sur meetup. N'hésitez pas à m'écrire si vous avez des questions, à bientôt autours d'un bon café, et surtout bon courage à tous!!!

    Elo

Sujets similaires

  1. Groupe de soutien à la recherche d'emploi sur Lyon
    Par Adjei dans le forum Conseils, échanges sur la recherche d’emploi
    Réponses: 8
    Dernier message: 08/05/2016, 13h52
  2. Réponses: 10
    Dernier message: 13/05/2012, 11h47
  3. Groupe de travail sur la recherche d’emploi sur Antibes et environ
    Par mag1305 dans le forum Conseils, échanges sur la recherche d’emploi
    Réponses: 0
    Dernier message: 31/08/2011, 12h41
  4. Groupe de travail sur la recherche d’emploi sur Antibes et environ
    Par mag1305 dans le forum Provence Alpes Côte d'Azur
    Réponses: 0
    Dernier message: 31/08/2011, 12h30
  5. un peu d'entraide (site utile pour la recherche d'emploi)
    Par syssy dans le forum Psychologue à la recherche d’un emploi
    Réponses: 14
    Dernier message: 22/12/2009, 21h33

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé