Cette thèse soutenue en 2008 et publiée en 2010 aux Editions Lharmattan, montre pourquoi l'intégration est possible et souhaitable en Psychothérapie, comme dans toute autre intervention psychologique.
Pour ce faire, elle interroge les paradigmes épistémologiques sur lesquels sont basées les théories, puis aborde les psychothérapies d'un point de vue à la fois historique et critique, avant de procéder à une comparaison des opérateurs et des techniques utilisées par les principales écoles (Psychanalyse, Psychologie cognitivo-comportementale, Systémique, Ethnopsychiatrie).
Les questions de la vérité dans les sciences et de la pertinence des méthodologies de recherche (méthode expérimentale, semi-expérimentale, quantitative, qualitative) sont également abordées, notamment afin de justifier les positions de l'auteur.
Ce livre intéressera tous ceux et celles à qui l'esprit de chapelle parait inadapté, en regard des enjeux concernant les usagers des psychothérapies et de la psychologie.
Il intéressera également tous ceux et celles pour qui les évidences - ou ce qui se présente comme tel - ne suffisent pas, tant qu'elles n'ont pas été interrogées en profondeur, par leurs propres soins.

Page de l'auteur sur le site de l'éditeur : http://www.harmattan.fr/index.asp?na...tiste&no=18390

Site de l'auteur : http://www.psychologue--paris.fr