Page 4 sur 4 PremièrePremière ... 234
Résultats de 31 à 37 sur 37

Sujet : Le marché de l'emploi et ses secteurs bouchés :-(

  1. #31

    Par défaut

    Citation Envoyé par malaf Voir le message
    j'ai été diplômée en septembre d'un master clinique gérontologique et en février j'avais un mi temps (en cumulant deux postes), un an après j'étais à temps plein (avec 4 postes différents)
    alors oui il y a du boulot dans cette branche mais c'est relativement bouché dans les villes où le master existe (je parle de Toulouse dans mon cas), j'ai du partir dans l'Aude pour travailler. Donc du boulot oui mais il faut aussi faire des concessions.
    Sur mes 4 emplois j'ai deux CDD (je n'ai pas le concours de la fonction publique territoriale) et deux CDI.
    Bonjour,

    Je suis psychologue en EHPAD depuis quelques mois dans la fonction publique territoriale, je suis également en CDD et je n'ai pas le concours de la fonction publique territoriale alors je me demandais s'il fallait l'avoir pour passer en CDI ? On m'avait dit que si je voulais évoluer en échelons je devrais passer ce concours.. De plus, savez-vous quand est organisé ce concours et sur quoi porte t-il ?

    Merci par avance !

  2. #32
    Inscrit
    mai 2012
    Localisation
    toulouse
    Messages
    45

    Par défaut

    Effectivement il faut le concours, par contre je n'en sais pas plus car le territorial ne m'intéresse pas à long terme.

  3. #33
    Inscrit
    septembre 2011
    Messages
    273

    Par défaut

    Citation Envoyé par Anna 13 Voir le message
    Bonjour,

    Je suis psychologue en EHPAD depuis quelques mois dans la fonction publique territoriale, je suis également en CDD et je n'ai pas le concours de la fonction publique territoriale alors je me demandais s'il fallait l'avoir pour passer en CDI ? On m'avait dit que si je voulais évoluer en échelons je devrais passer ce concours.. De plus, savez-vous quand est organisé ce concours et sur quoi porte t-il ?

    Merci par avance !
    Bonjour,

    Par rapport à ces questions, il me semble bien que l'on peut être contractuel (donc sans le concours) et avoir la possibilité d'être aussi bien en CDD qu'en CDI (corrigez moi si je me trompe, sinon dans la partie "fonction publique territoriale" du forum, vous aurez sûrement plus de détails à tout ça). En ayant le concours, donc en étant titulaire, là oui pour les échelons cela évolue, on peut les gravir... En tant que contractuel, cela dépend du bon vouloir de l'employeur selon l'expérience qu'ont les collègues qui sont passés par là.
    Pour l'organisation du concours en lui-même, là aussi je suis preneuse d'infos!



    Sinon par rapport à la discussion en général qui tourne vers les évaluations en EHPAD, je travaille pour ma part depuis bientôt 2 ans en EHPAD, et je procède aussi comme cela a été décrit sur ce fil, à savoir que je ne propose pas le MMS lors du tout premier entretien au résident, j'essaie vraiment de prendre le temps. Je tiens à conserver le plus possible la qualité de la rencontre, malgré mon faible temps de présence, donc hors de question de faire de l'abattage en proposant du MMS à tout va, sans se poser la question de ce que cela vient remuer de la vie du résident.

    Concernant le PATHOS justement, il y a 2 ans quand je suis arrivée sur le poste, le médecin co était en plein dedans, donc on a bossé dessus avec ses observations, les miennes, les tests déjà effectués, ceux qui ont été refaits... Quitte à coter, autant que cela serve à tous, pour les résidents!
    Une médecin de l'ARS est venue vérifier pour le valider, et on a obtenu un score très élevé, si ce n'est LE plus élevé d'après ce que j'ai su du département où nous travaillons, donc avec un budget à la clé pour augmenter le nombre de personnel... 2 ans + tard, on attend encore, malgré de multiples relances du médecin co à l'ARS, on est au point mort. La direction ne cesse de dire qu'il n'y aura pas + de personnel, sans autre argumentation.
    Je regrette de ne pas connaître davantage les méandres de l'allocation de ces budgets (à la moindre occasion, un peu de temps, je me penche dessus via tous les docs que je trouve), toujours est-il que nous sommes un EHPAD dépendant d'un groupe privé à but lucratif, la direction nous a informé que le groupe ne souhaitait pas augmenter le personnel car cela amènerait à créer un CE, ce qu'ils ne veulent pas. Bref, ça tourne en rond, et je peine à savoir si cette raison fournie par la direction en est bien une (en tout cas si c'en est une, cela laisse imaginer toute la bienveillance qu'ont ces groupes envers leurs salariés...). Tout cela manque de transparence et de reconnaissance du travail fourni, à mes yeux.

    En tout cas, je rejoins complètement phine sur le fait que "C'est à nous de tourner à notre bénéfice et au bénéfice de la personne âgée ces "scores". ", mais dans notre situation, cela m'interroge vraiment, notre travail, nos efforts pour se plier aux échelles, cotations et tests pour justifier les besoins en personnel restent sans réponse, et tout le monde se décourage. Donc si vous avez déjà rencontré une telle situation, ou plus de recul que moi concernant ce PATHOS et ce que vous avez pu obtenir et comment, je suis preneuse!
    Dernière édition par carambarlechat; 31/03/2014 à 16h52 Raison: ajout

  4. #34
    Inscrit
    octobre 2010
    Messages
    39

    Par défaut

    alors pour le concours il est tous les 4 ans pour les psychologues, le prochain est en 2015, et cela consiste à la lecture de 30 pages de document et l'écriture d'un rapport.
    Je travaille en fonction public et j'ai demandé à mon directeur de suivre l'évolution. il peut refuser mais ça vaut le coup de demander parceque les salaires de la fonction public sont vraiment pas terrible en début de carrière.
    Dernière édition par mo2b; 31/03/2014 à 23h38

  5. #35
    Inscrit
    juin 2013
    Messages
    32

    Par défaut

    Tout à fait d'accord avec phine également!
    Je trouve dommage que certains ne s'intéressent pas davantage au financement des EHPAD, qui est pourtant important (et qui sera une grande question dans les mois et années à venir!). Le PATHOS en particulier a de grandes conséquences sur notre travail, puisqu'il fait l'état des lieu des "besoins" en soins, tant médicaux que paramédicaux (nous inclus!). Et pour dresser cet "état des lieux", il est important de justifier les profils par nos évaluations et comptes-rendus qui serviront au médecin co à les justifier. Il n'est pas systématiquement nécessaire de réaliser des tests (même si les médecins aiment bien les chiffres...), par contre réaliser des bilans servira également à appuyer notre travail et les besoins en accompagnement psychologique. Après cela dépend beaucoup du bon vouloir du médecin évaluateur et des "quotas" qu'ils ont probablement à accorder pour les budgets. Mais ce qui est sûr, c'est que sans traçabilité, il est difficile de justifier d'une augmentation de temps de travail.
    Par contre, pour justifier d'un état cognitif, la passation d'un MMS reste complètement insuffisante!

    Alors bien sûr on peut rester sur sa position à ne pas vouloir changer sa pratique pour ses messieurs de l'ARS, mais "faire avec" peut s'avérer très utile! Grâce au travail de la psychologue du poste que j'ai obtenu en dernier, le temps de travail a pu passer de 20% à 40% en 2014 lors de la signature de la dernière convention! Du coup, je suis en train de travailler sur la coupe pathos dans une autre structure, et grâce à la traçabilité de mon travail, il espère justifier de très nombreux profils P2 (entre la moitié et les 3/4 des résidents). Réponse le 21 avril!
    Après pour répondre à votre question carambarlechat, je n'ai pas le recul suffisant non plus puisque le pathos auquel je participe n'aura des répercussions qu'en fin d'année, voire l'année prochaine. Mais pour le poste que j'occupe depuis 2014, cela a abouti. Je peux toujours me renseigner pour savoir comment cela s'est passé.

  6. #36
    Inscrit
    juin 2010
    Messages
    37

    Post

    En effet, dans le cadre des Ehpad dont l'organisme est une association reconnue d'utilité publique, le financement se fait sous forme de 3 enveloppes (hébergement, soins et dépendance). Ces enveloppes sont fournies par l'état (ARS) et les collectivités territoriales (Conseil général).
    Comme toute association à but non lucratif, le but est de finir avec des comptes annuels à 0 = donc pas de bénéfice, mais pas de déficit non plus (ce qui de nos jours est rare).

    Le budget annuel comprend toutes les charges courantes (eau, chauffage, alimentation...), les charges salariales et les éventuels amortissements sur investissement (comme lors d'une rénovation ou de la construction d'une extension).

    Les entrées financières sont constituées par le tarif journalier (càd ce que paye le résident ou sa famille) et ces enveloppes fournies par les instances de tutelle.

    Ces moyens de fonctionnement sont octroyés pour une durée de 5 ans, lors de la négociation tri-partite (ARS-CG et organisme gestionnaire). Ainsi la convention tripartite fixe les moyens de l'établissement pour une durée de 5 ans, sans renégociation possible (cela arrive cependant dans des cas de force majeure, mais reste exceptionnel).


    Le psy en Ehpad est payé par l'enveloppe dépendance, entièrement fournie par le CG.
    Cette enveloppe concerne également une partie des salaires des aide-soignants et est calculée en fonction des besoins en soutien des résidents accueillis. Soutien dans les gestes du quotidien donc (ce qui légitime les postes d'AS et est évalué par l'AGGIR) et soutien psychologique (dont les besoins sont évalués par le pathos: calculé à partir des scores de MMS, de GDS et de NPI-ES (troubles du comportement).

    Ces grilles servent donc bien de référence aux besoins en psy dans un établissement dans le calcul des moyens!

    Car il faut souligner que le calcul du temps psy en Ehpad est essentiellement effectué sur l'évaluation des besoins en
    accompagnement des troubles du comportement, la dépression et les troubles anxieux dans le cadre de démences et maladies apparentées, et éventuellement (pour les établissements qui acceptent de les accueillir) les patients psychiatriques vieillis.
    Je sais.... moi aussi cela me choque, sachant que l'entrée en institution et le vieillissement seuls sont autant de sources de souffrance susceptibles de nécessiter un accompagnement!!!
    Mais ce sont les textes princeps réglementant l'entrée de la pratique du psychologue en institution, donc l'octroi de fonds publics....

    Ainsi l'établissement par le Pathos évalue ses besoins (et doit les justifier). Ensuite cette coupe Patho est validée par le médecin de l'ARS et celui du CG (pour vérifier la réalité du terrain). Puis a lieu une négociation entre administratifs, c'est-à-dire les financeurs, qui vont ou non débloquer des moyens.
    Souvent, ils ne sont pas d'accord d'emblée (les tutelles veulent donner moins, et la direction bataille pour avoir des moyens), ce qui explique les temps plus ou moins longs pour valider cette négociation (allant parfois jusqu'à 2 ans ou +).

    De plus ces enveloppes ne sont pas communiquantes! Ainsi si l'enveloppe soins (ARS) est large, mais que le CG ne souhaite pas débloquer de moyens (et avec tous les transferts de compétences actuels de l'état aux collectivités territoriales, cela va être de plus en plus le cas), il est impossible au directeur d'augmenter le temps psy, voire de créer un poste psy (et ce même s'il le souhaite) en puisant dans des fonds pourtant disponibles et non susceptibles de mettre l'établissement en précarité.


    Concernant, le fait que les fonds alloués sont des fonds publiques et que la loi de 2002 instaure une nécessaire évaluation (démarche qualité) de la prise en charge, tous les postes doivent légitimer leur intervention, psy compris. Non pas au directeur (même si certains directeurs un peu tout-puissants prennent volontiers goût à cela ), mais aux instances de tutelle et au contribuable. D'où la nécessité de laisser un CR à chaque entretien.

    Cela est le contexte légal en Ehpad, après à nous de l'aménager sans pour autant entraver notre secret pro ou notre éthique: ainsi pas besoin de laisser un CR détaillé, mais juste de signaler que ce résident a été vu tel jour.

    Idem pour les MMS... cliniquement ils n'ont pas de valeur absolue, mais financièrement ils permettent d'obtenir du temps AS et psy, donc de permettre un meilleur accompagnement.

    Et en renforçant les moyens humains donc la qualité du soin, ne contribuons nous pas aussi à notre mission de prise en compte du bien-être psychologique de l'accueilli?

    A nous simplement de faire valoir notre pratique et d'accompagner l'équipe et les partenaires dans une réflexion permettant de pondérer le chiffre au quotidien et d'envisager le sujet derrière le chiffre. Travail essentiel du psy en Ehpad (restaurer du sujet là où sont prédominants les corps vieillissants et en souffrances et les comportements "troublants")! Et ce travail se fait mieux avec 0,7 ETP qu'avec 0,20 ETP

    Le rôle du directeur est d'assurer la pérennité de son établissement, celui du psy d'assurer un cadre susceptible d'entendre les besoins du sujet... 2 langages différents, mais à finalité commune. En rassurant le directeur sur notre compréhension de ses impératifs, nous pourrions être surpris de voir à quel point il peut aussi être susceptible de nous laisser une totale autonomie dans notre pratique, voire de nous solliciter sur des questions institutionnelles dans l'objectif d'améliorer l'accompagnement des accueillis.

    En 10 ans de pratique, je n'ai rencontré qu'un seul directeur "douteux"... les autres avaient simplement besoin d'être rassurés sur ma compréhension du système dont eux-mêmes sont dépendants. En échange, j'y ai gagné confiance, dialogue et respect de mon positionnement (et ce même si de ma fonction je soulevais parfois des "questions qui fâchent"


    Bon courage à celles et ceux qui se lancent en Ehpad, c'est une pratique passionnante, tant du point de vue clinique qu'institutionnel, même si c'est souvent dur!

  7. #37
    Inscrit
    septembre 2011
    Messages
    273

    Par défaut

    Citation Envoyé par jb37 Voir le message
    Après pour répondre à votre question carambarlechat, je n'ai pas le recul suffisant non plus puisque le pathos auquel je participe n'aura des répercussions qu'en fin d'année, voire l'année prochaine. Mais pour le poste que j'occupe depuis 2014, cela a abouti. Je peux toujours me renseigner pour savoir comment cela s'est passé.
    Bonjour!

    Merci pour les infos!
    Un peu plus d'un an plus tard du nouveau : effectivement deux nouvelles professionnelles ont été recrutées, chacune à mi temps, une ergothérapeute et une psychomotricienne! Malheureusement notre ergo à démissionné très vite devant l'ambiance malsaine qui règne dans l'institution, mais tout ça pour dire que les efforts fournis pour le pathos ont permis ces 2 recrutements.
    Augmentation aussi du temps de présence médecin co, mais pas d'augmentation du temps de psychologue malheureusement, malgré de nombreux P2 cotés et validés...

    Enfin voilà où on en est, mais toujours avec cette même impression d'opacité, que rien n'est bien clair, mais je crois que c'est dû en grande partie à la façon dont la structure est gérée (ou plutôt ne l'est pas...)

    En tout cas, merci à Laurence pour ces apports très précieux, qui permettent de s'y retrouver un peu, ou de se conforter dans ce qu'on a pu glaner comme infos!

Page 4 sur 4 PremièrePremière ... 234

Sujets similaires

  1. Marché de l'emploi en Isère
    Par fo78 dans le forum Rhône-Alpes
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/05/2011, 16h27
  2. le marché de l'emploi dans la manche et environ
    Par chicpsy dans le forum Basse-Normandie
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/04/2009, 15h13
  3. Marché de l'emploi sur Rouen et alentours?
    Par lilypsy dans le forum Haute-Normandie
    Réponses: 2
    Dernier message: 26/02/2009, 22h17
  4. emploi Bouches du rhone
    Par crole dans le forum Archives Offres d'emploi
    Réponses: 12
    Dernier message: 25/01/2008, 10h50
  5. lefigaro.fr: Le marché de l'emploi hante la rentrée des facs
    Par Jeannine Accoce dans le forum Annonces : Colloques, livres, sites...
    Réponses: 0
    Dernier message: 26/09/2006, 10h27

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé