Résultats de 1 à 10 sur 10

Sujet : Echange mon poste de 35h (secteur de l'insertion)

  1. #1
    Inscrit
    juin 2010
    Localisation
    Hauts de Seine
    Messages
    87

    Par défaut Echange mon poste de 35h à Paris (secteur de l'insertion)

    Chers collègues!

    Je travaille dans une association médico-sociale à Paris, convention 51. Je reçois des personnes bénéficiaires du RSA (Revenu de Solidarité Active).
    Le service accueille un public très diversifié. Les personnes peuvent être sans domicile fixe, présenter des problèmes d'addiction (alco ol, toxicomanie), présenter des troubles psychologiques plus ou moins importants. Il y a un petit pourcentage de familles également (mère isolée ou couple sans emploi).

    L'objectif de la structure est d'accompagner les personnes vers le droit commun, de les accompagner vers un accès aux soins adaptés lorsque cela s'avère nécessaire puis, dans un second temps, d'envisager l'insertion professionnelle.

    Les psychologues ont pour fonction d'écouter et de soutenir les usagers, de leur redonner confiance vis-à-vis du corps médical afin de les faire adhérer aux soins. Ils apportent un éclairage clinique à l'équipe pluridisciplinaire.

    Je souhaiterai changer de secteur d'activité. J'avais lancé mon offre d'emploi il y a plusieurs mois. 2 vacations effectuées entre temps donc rien qui ne m'ait permis de changer d'institution. Aujourd'hui, je préfère laisser une ouverture et voir ce que des psychologues souhaiteraient échanger avec le poste que je propose.
    Toutefois, indépendamment du public, je maintiens certains critères que sont une recherche de temps complet ou de 2 mi-temps sur Paris ou sa banlieue nord (95, 92).
    Un poste à 80% peut être envisagé seulement s'il n'y a pas de perte de salaire pour moi (de part mon ancienneté 2000€ net ce jour, possible si la convention est plus avantageuse ou si le poste est dans une entreprise privée).

    A l'époque, j'avais eu des retours sur le forum de personnes intéressées par mon poste et qui ont témoigné d'une grande curiosité. Je ne les oublie pas. Mais s'il n'y a pas d'échange possible et dans des conditions similaires, je ne donnerai pas de suite à vos demandes et/ou propositions. Je ne vais pas quitter un temps plein, une sécurité, pour 1 mi-temps et 3h par-ci par-là. Je crois qu'il faut être honnête dans l'échange et offrir une réciprocité. On connaît tous les difficultés dans notre secteur. La stabilité a été dure à obtenir pour moi aussi. Aujourd'hui, l'objectif est de la maintenir, et non de la perdre, tout en essayant d'évoluer dans ma pratique. Je pense que ma démarche est entendable... Maintenant c'est l'ordre du possible qui serait questionnable. Mais, par avance, je vous remercierai de votre compréhension.

    Cordialement
    Dernière édition par Sophiemetisse; 09/05/2012 à 14h26

  2. #2
    Inscrit
    juin 2010
    Localisation
    Hauts de Seine
    Messages
    87

    Par défaut

    Je relance ma proposition d'échange de poste. Le bilan ayant été plus que médiocre sur ces 3 derniers mois, merci de me contacter si vous avez des propositions concrètes. Sur le forum ou par mp, n'hésitez pas!
    cdt

  3. #3
    Inscrit
    février 2012
    Localisation
    Bordeaux
    Messages
    36

    Par défaut questions..

    Bonsoir
    Votre message m'evoque plusieurs questions : souhaitez vous rester ds le secteur de l insertion? Votre employeur participe t il à votre projet d échange? Si oui quelles sont ses "conditions" : expérience, formation... Merci. Cordialement.

  4. #4
    Inscrit
    octobre 2010
    Localisation
    marseille
    Messages
    736

    Lightbulb

    bonjour si jamais vs trouvez un autre poste je serais bien interessee par le votre actuel. par contre je n ai pas de poste pour faire l echange... cordialement
    Psy fph

  5. #5
    Inscrit
    juin 2010
    Localisation
    Hauts de Seine
    Messages
    87

    Par défaut

    J'avais le souhait de changer et de sortir du champ de l'insertion. Pourtant le travail avec les personnes est intéressant mais ça prend un temps fou à se mettre en place compte tenu du contexte. J'aimerai pouvoir assurer des suivis réguliers avec des gens qui adhèrent et/ou qui sont en capacité d'adhérer.

    Ma démarche de recherche d'emploi est connue par la hiérarchie. En revanche, je négocierai les modalités de mon départ (j'en ai brièvement parlé). L'échange de poste en ferait donc parti. Pour le service, il y a un souhait d'avoir un(e) psychologue sensibilisé(e) à la notion de grande précarité, ayant des connaissances en addictologie (notamment en alco ologie), ayant un intérêt pour la psychiatrie adulte, et qui soit capable de s'adapter. C'est une structure qui oriente son accompagnement en fonction des personnes, qui propose une prise en charge individualisée. Il en va de même pour la qualité d'écoute et la disponibilité du psychologue. La création d'ateliers est attendue. Il y a des choses à mettre en place si vous avez des idées.

  6. #6
    Inscrit
    février 2012
    Localisation
    Bordeaux
    Messages
    36

    Smile

    Merci pour votre reponse sophiemetisse. Malheureusement n ai pas l expérience nécessaire. Je travaille en Ehpad... Je vous souhaite de trouver ce qui vous convient. Bonne chance!

  7. #7
    Inscrit
    juin 2010
    Messages
    1 316

    Par défaut

    Citation Envoyé par Sophiemetisse Voir le message
    En revanche, je négocierai les modalités de mon départ
    C'est vrai que les parachutes dorés dans ce secteur d'activité, ça y va !
    (excusez-moi mais c'était trop tentant)

  8. #8
    Inscrit
    juin 2010
    Localisation
    Hauts de Seine
    Messages
    87

    Par défaut

    Ne vous excusez pas. Pas de parachutes dorés, mais pas de parachutes du tout je dirai à moins de ce le constituer soit même.

  9. #9
    Inscrit
    février 2012
    Localisation
    Alpes-Maritimes
    Messages
    139

    Par défaut

    Avez-vous reçu des propositions depuis votre relance? Où en êtes-vous?

  10. #10
    Inscrit
    juin 2010
    Localisation
    Hauts de Seine
    Messages
    87

    Par défaut

    Malgré la précision de mon offre, j'ai eu une seule et unique proposition pour un échange de poste en Guyane... C'est embêtant! J'ai trouvé quelques vacations pour ce mois-ci sur Paris. Sinon rien qui ne m'ait permis de déboucher vers un nouveau poste. Les candidatures restent sans réponses... Et parfois je ne sais même pas quoi dire puisque je ne ressens pas le besoin de me vendre auprès des employeurs. C'est peut être là le problème. J'estime que c'est un droit légitime de vouloir évoluer dans sa pratique et je ne supporte plus que l'on me colle une étiquette dans le dos "insertion". J'ai une pratique, des connaissances qui vont au delà de ce mot. Les méthodes de recrutement me désespèrent profondément. Sans parler de la concurrence qui s'impose de fait entre les bac+5 et les bac+8, vient ensuite les publications... En somme bac+5 ça vaudrait moins dans la relation avec le patient? Pourtant le doctorat est une affaire de recherche théorico-clinique. Est-ce que cela fait du praticien un meilleur clinicien sur le terrain? Pourquoi discréditer le master? Je peux me tromper mais je le ressens vraiment ainsi... Une fois je suis tombée sur une annonce, ils demandaient les diplômes (au pluriel déjà!), dans le cv il fallait indiquer les publications... Entre le nombre d'année demandé d'expérience, ensuite il faut obligatoirement avoir l'expérience dans le domaine où on postule... Tout est fermé! Je voulais travailler auprès du public enfant et suivi des familles. Pas de boulot je tombe sur l'insertion... Donc quoi? Ca y est ma carrière est faite. Tout est écrit, insertion sinon rien. C

    Ce qui m'effraie c'est de voir qu'avec le temps, même en travaillant, je retrouve la colère, le dégoût des débuts. Et lutter pour se créer un parachute correcte, alors que l'on croyait avoir fait ses preuves, fait d'autant plus mal je crois. Tout est remis en question quand on est confronté aux refus, voir à l'absence de réponse. C'est le summum du mépris je trouve pour des soi-disant professionnels.

    Voici ma réponse, elle est longue, mais au bout de tous ces mois de recherche sans succès j'avais besoin d'exprimer mon malaise. Qu'on bosse, qu'on soit en situation précaire, ou carrément sans emploi... l'univers des psychologues me semble bien douloureux. Je n'avais pas signé pour ça d'autant que la demande est bien là (CMP, CMPP, hôpitaux, etc). Encore faut-il qu'on veuille nous payer pour nous faire exister!

Sujets similaires

  1. échange de poste
    Par lilice dans le forum Provence Alpes Côte d'Azur
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/09/2011, 11h27
  2. Cherche poste dans le Sud...en échange de mon poste en Ile de France
    Par psyni94 dans le forum Paris Ile-de-France
    Réponses: 0
    Dernier message: 23/07/2008, 20h17
  3. Echange de poste
    Par aldura dans le forum Archives Offres d'emploi
    Réponses: 2
    Dernier message: 04/04/2008, 00h44
  4. Echange poste sur Deauville contre poste sur Caen
    Par FMDD dans le forum Archives Offres d'emploi
    Réponses: 4
    Dernier message: 28/02/2008, 18h00
  5. Echange de poste ? !
    Par Mana dans le forum Archives Offres d'emploi
    Réponses: 2
    Dernier message: 07/08/2006, 14h55

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé