Page 2 sur 3 PremièrePremière 123 DernièreDernière
Résultats de 11 à 20 sur 23

Sujet : Ouvrir un cabinet, pourquoi pas ?

  1. #11

    Par défaut

    Bonjour,

    Pour ma part mon amie c'est installée en libéral il y a 3 ans vcertes dans le 86 mais elle n'a absolument pas rencontrer tout ce que vous venez de citer.
    En effet, tout d'abord AVANT d'être installée elle s'est faite connaitre auprès des différents partenaires avec qui elle serait susceptible de travailler (médecins, pédiatres, orthophonistes, écoles, etc....) par courrier pour informer qu'elle aller s'installer.
    Ensuite, je vous rejoins sur le fait qu'il est important de rencontrer les personnes avec qui vous serez susceptibles d'avoir des contacts mais par rapport aus besoins ne vous bercez pas d'illusions personnes ne vous renseignera sur ce point et encore moins les psychologues déjà installer. En effet, mon amie a été très surprise du côté "chacun pour soi" elle était allée prendre des renseignements auprès d'autres psy afin de savoir les tarifs qui se pratiquaient entre autre et elle a été très mal reçue!!!
    Ensuite un point très important qui vous permet de mieux gérer au début c'est de faire une formation à la création d'entreprise avant l'ouverture. en effet, cette formation permet d'anticiper le fait qu'au départ il n'y a pas beaucoup de client-patients mais cela est normalement prévu dans le prévisionnel et il y a normalement de quoi ce sortir quelque choses pour les charges.
    Mon amie d'ailleurs pour palier à tout ca a fait un prêt de ce fait elle a pu gérer tous les aléas du début qi en fait n'ont pas été très longtemps présents car la technique des courriers à très bien fonctionnée et du coup assez rapidement elle a eu du monde. En revanche, il y a une petite chose qui peut être importante c'est peut être de se faire connaitre auprès d'association par exemple mon amie c'est faite connaitre auprès d'asso d'enfants précoces, association d'enfants dyspraxique et de ce fait ca lui a permis aussi un début moins difficile.

    Que dire d'autre ? ah oui au début il n'est peut être pas si necessaire d'avoir un comptable si les comptes sont faits régulièrement ce n'est pas très compliqué en revanche ensuite il est conseillé d'en avoir un car ca devient une charge lourde !!

    Il est vrai qu'il ya une différence avec toutes vos expériences car ce n'est pas en région parisienne donc les paramètres sont peut être différents.

    Voilà en espérant que ca a pu vous aider.

  2. #12
    Inscrit
    février 2011
    Messages
    27

    Par défaut Merci

    C'est un peu rassurant, à en croire les autres cela semble difficile.
    Dans votre message vous dites que votre amies à contacter des médecins par courrier, mais que leurs dire ?

  3. #13

    Par défaut

    Salut!
    Je partage volontier mon expèrience avec vous. Moi aussi suite à des mois et des mois de recherche d'emploi j'ai choisi d'opter pour l'installation en libéral. Je me suis installée dans le 13. Je suis dans une commune ou il y a qu'un seul psy en place et 5 ou 6 psychiatre ainsi qu'un CMP plutot actif. J'ai fait aucun démarche avant mon installation. par contre depuis que je suis installé depuis mars 2011 c(est tout frais), je prends moi meme contact avec les medecins, pediatre , association de la commune. Alors oui c'est difficile, parce qu'on a l'impression d'aller se vendre et ça "se vendre" on l'a pas appris sur les bancs de la fac. Pour ma part, je suis très bien reçue a chaque fois, et le contact s'établie plutot bien.
    Pour les communes voisines, j'ai opté pour le courrier avec des cartes de visites à l'intèrieur. J'ai aussi fait un site web disponible via pages jaunes.

    Vous parliez des pages jaunes, le service est certes très cher, mais lavantage c'est qu'ils ont des stats et qu'ils sont capable de vous dire combien de personnes tapent le mot "psychologue" tous les mois, sur la commune ect.... Ils donnent un sacré coup de pouce.
    Pour l'instant, c'est vraiment au compte goutte. J'ai 4 patients qu'on pourrait dire "réguliers", des contacts par mails et par téléphone.

    Il faut beaucoup de patience. Moi la seule chose que j'ai faite avant mon installation, c'est d'essayer de rencontrer le maximum de psychologues installés en libéral pour qu'il me fasse part de leur expérience. Alors oui, certains sont très "chacun pour soi",mais d'autres acceptent de recevoir, de conseiller et de donner certains tuyaux.

    Financièrement, je ne vis pas du cabinet forcement, a coté je suis psychologue sur une association pour l'insertion pro ou je ne suis pas salarié mais ou j'exerce en partenariat (c'est beaucoup plus intéressant!), je fais aussi des formation pour le CNFPT et je travaille sur un collége ou je suis AED. C'est difficile parce que quelque fois on a tendance à baisser les bras, mais bon l'essentiel c'est de faire ce qu'on aime!

  4. #14

    Par défaut

    Effectivement l'installation en libéral est une expérience pleine d'attente, d'espoir et parfois de déception, mais au final après les mois de galère, on se sent très heureux de notre parcours surtout quand des patients appellent via le bouche à oreille...
    Effectivement au début, tu ne vis pas de ton activité, il faut en moyenne 2 ans. Pour ma part, j'avais démarché médecins généralistes, ortho, psychiatres, cmp... et surtout les écoles. Si tu as une spécialité il faut la mettre en avant, la pratique des test est un plus aussi, les cmp et les psy scolaires sont débordés. Sinon j'avais démarché au niveau des services sociaux également et pour ma part ce fut un bon partenariat. Il s'agit de mon plus gros partenariat et les entretiens avec les patients sont plus réguliers qu'avec des patients lambda.
    Concernant la compta, pas besoin d'un comptable, c'est assez simple et peu fastidieux si tu le fais régulièrement. La 1ere déclaration sera peut etre un peu longue mais après ca roule. Ce qu'il faut surtout c'est s'associer à une société de gestion agrée. C'est toi qui fait ta compta et eux vérifie derrière comme ca si souci ils te contactent et ca prouve que ta compta est seine.
    Bon courage

  5. #15
    Inscrit
    juin 2010
    Localisation
    Nantes
    Messages
    150

    Par défaut

    Merci à toutes de nous faire part de vos expériences....
    Moi aussi je vais m'installer en libéral après 2 ans de recherche d'emploi.....
    Psymary15 dans quel département exerces -tu? C'est plutot pas mal que les écoles et les cmp soient débordés?Est ce le cas dans ttes les régions.
    J'habite dans le 44.
    Le fait que la pratique de tests soit un plus est une bonne nouvelle pour moi!!!
    Bon courage à tous!!

  6. #16
    Inscrit
    juin 2010
    Localisation
    Loire Atlantique
    Messages
    1 217

    Par défaut

    Bonjour Szarrouk,

    Je suis installé depuis le début d'année dans le "44" aussi depuis le début de l'année. Je suis à votre disposition pour échanger du "comment faire ?" dans la mesure de mes connaissances, bien sûr !

    Je suis "limite Maine et Loire" dans le "44".

    Cordialement.

    Frank

  7. #17
    Inscrit
    juin 2010
    Localisation
    Nantes
    Messages
    150

    Par défaut

    Bonjour Frank

    Merci bcp pour votre propostion !!
    Pouvez vous m'envoyer vos coordonnées par MP ?
    Je suis sur Nantes plus exactement

    Cordialement

  8. #18
    Inscrit
    avril 2013
    Localisation
    Hauts-de-Seine
    Messages
    10

    Par défaut future psy libérale???

    Bonjour,
    Je sais que les messages de ce forum datent d'il y a 2 ans, mais justement j'aurai aimé savoir si les personnes qui ont fait part de leur expérience à cette époque sont toujours installées en libéral et cela se passent bien?
    Pour ma part, je suis diplômée depuis 2010 en psycho clinique, et assez rapidement j'ai été embauchée (en 2010) en tant que conseillère d'orientation-psy (COP). Cela fait maintenant 3 ans et je n'ai pas dévié de mon but qui est de travailler en tant que psychothérapeute. Depuis plusieurs mois maintenant, je recommence à chercher du travail en tant que clinicienne mais j'ai la forte impression que ma fonction de COP me bloque. Je pense donc, de plus en plus à m'installer en tant que libérale mais ça me fait un peu peur (côté financier, peur de ne pas avoir de patients au moins les 6 premiers mois...)

    Merci pour vos réponses

  9. #19
    Inscrit
    juin 2010
    Messages
    489

    Par défaut

    Bonjour,
    Une activité libérale a toujours un caractère aléatoire, même après qq années de fonctionnement. Le réseau de professionnels que vous développerez pendant votre installation est précieux. Il est impératif de se faire connaître. Le mieux et le plus rassurant est de conserver une activité salariée en parallèle, ou de développer des interventions en libéral comme de la supervision. L'aventure est passionnante, en tout cas!

    Bonne chance.

  10. #20
    Inscrit
    juin 2010
    Messages
    489

    Par défaut

    J'ai oublié de vous indiquer qu'il existe un outil ODIL (outil d'aide au diagnostic d'implantation locale) à télécharger sur le site de l'INSEE et qui peut vous aider à vous faire une idée du potentiel d'un lieu.

Page 2 sur 3 PremièrePremière 123 DernièreDernière

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé