PDA

Afficher la version complète : Luminothérapie



nola4
27/10/2014, 20h25
Bonjour,

psychologue clinicienne, je m'intéresse à la luminothérapie.
Qu'en pensez vous ? Y a t-il des formations en luminothérapie, sont-elles "sérieuses" ?

Je m'y intéresse d'un point de vue personnel et à titre professionnel (est-il possible de proposer des séances en cabinet ?...)

je vous remercie pour vos éclairage!

Bonne soirée.

ClementWorld
29/10/2014, 11h50
Bonjour,

La luminothérapie se base principalement sur les méthodes de médecines orientales et en particulier l'acupuncture.
Au lieu de "piquer" à un endroit afin de stimuler les énergies internes, on stimule par la lumière.
Ainsi, je vous conseille de faire quelques petites recherches du côté de l'accupuncture. Internet est une source merveilleuse !
Après il y a aussi la chromothérapie qui se base sur les couleurs (et les vibrations énergétiques), mais c'est tout autre chose encore...

Concernant les formations, soyez vigilante.
On trouve beaucoup de choses en ce moment, sur un peu tout et n'importe quoi.
Je vous conseillerais (n'étant qu'un simple étudiant malgré tout) de regarder près de chez vous, vers les associations où on parle d'acupuncture ou de Reiki. ;)

Bonne découverte ! :)

nola4
31/10/2014, 11h44
Bonjour,

je n'avais pas cette connaissance là de la luminothérapie.
Pour moi cela répondait d'avantage au besoin physiologique de vitamine D, de lumière solaire nécessaire à l'organisme pour être équilibré ?!
La luminothérapie étant notamment utilisée dans la prise en charge de dépression, anxiété, "déprime saisonnière" ....

Effectivement en terme de formation je pense qu'il y a prendre et à laisser! je vais essayer de me renseigner auprès de praticiens, même si dans mon coin (Finistère), je n'ai pour le moment pas connaissance de ce type de professionnels. Ou alors en clinique je crois....

Merci à vous!
Nola

Ps : vous êtes étudiant en quoi SVP ? merci!

ClementWorld
31/10/2014, 12h08
Si on reste au niveau physiologique (et donc de médecine occidentale) c'est vrai qu'une simple exposition (passive sous le soleil) permet d'équilibrer la physiologie du corps au sens large jusqu'aux cycles du sommeil (en passant par les hormones et donc le stress, l'anxiété). Toutefois, je n'ai jamais eu l'occasion de connaître des études concrètes sur la dépression avec la simple exposition lumineuse. Ceci dit, ça reste une façon plutôt restreinte d'utiliser la luminothérapie par rapport à ses possibilités d'actions "énergétiques" (d'après les médecines orientales).



Ps : vous êtes étudiant en quoi SVP ? merci!
En première année de Psychologie tout simplement. ermm

fgg
31/10/2014, 13h15
En gros une lampe torche remplace les aiguilles?

Et pour les études sur la luminothérapie et la dépression voir ici:
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed?term=(phototherapy%5BTitle%5D)%20AND%20depr ession%5BTitle%5D

nola4
31/10/2014, 16h12
OK merci !
Les articles ont l'air intéressants, mais en anglais, malheureusement je ne suis pas sûre de tout comprendre! mais merci quand même!

Frank
01/11/2014, 11h01
Bonjour,

Je me souviens d'articles sur la luminothérapie et ses applications en Europe du Nord pour les dépressions saisonnières ... Avec dans mon souvenir de bons résultats ! Je me souviens même être allé chercher chercher sur le site de Philips (il y a peut-être d'autres fabricants ...) mais une recherche Google rapide donne ça : https://www.google.fr/webhp?sourceid=chrome-instant&rlz=1C1NNVC_enFR479FR481&ion=1&espv=2&ie=UTF-8#q=lampe+de+luminoth%C3%A9rapie&tbm=shop

Il s'agit là d'exposition "globale". Je ne sais rien de plus que ce qui a été dit sur l'exposition de points particuliers du corps.

Cordialement.

Frank

vladou1
01/11/2014, 12h02
Moi aussi, j'ai entendu parler de ces lampes et de leur efficacité apparente mais je ne vois pas bien le rapport avec la psychologie.

laurec31
01/11/2014, 15h49
c'est un moyen de réduire la symptomatologie dépressive.

par ex. j'ai une patiente en dépression majeure, qui ne sort pas de chez elle pour diverses raisons ; un des facteurs de maintien de sa dépression pourrait être l'absence d'exposition au soleil, mais elle ne trouve ni la motivation ni l'énergie pour sortir de chez elle... la luminothérapie pourrait participer à rompre ce cercle vicieux et enclencher un cerlce vertueux. Un élément simple pour entamer qqhchose.

Je recherche les sources entre exposition au soleil et dépression et je les mets ici ;

néanmoins, la dépression saisonnière, le besoin de luminothérapie pour les personnes vivant en suède, etc... sont connues.

laurec31
01/11/2014, 16h03
http://www.medi-lum.ch/luminotherapie-medical

vladou1
01/11/2014, 22h10
oui, j'avais entendu parler d'une efficacité sur la dépression mais il s'agit d'une lampe pas de psychothérapie, donc je ne vois pas en quoi, nous psys, ça nous concerne, à moins que nous ne voulions nous lancer dans la commercialisation de l'objet. ça me fait penser à mon généraliste qui m'a vanté cette lampe en me remettant de la doc qu'il avait reçue d'un de ses patients (commercial dans la boîte). Par contre, ce même généraliste ne m'a envoyé qu'un seul patient en 3 ans...

laurec31
02/11/2014, 15h22
En effet, je ne l'utilise pas moi même mais j'en parle parfois quand ça paraît approprié.

nola4
12/11/2014, 20h16
En tant que psy peut-être pouvons nous l'associer à nos suivis quand cela est indiqué ?
Certains font de la relaxation qui n'est pourtant pas thérapeutique, peut-être que la luminothérapie peut effectivement soulager ou participer à un mieux être sur lequel pourrait s'appuyer les patients ... ?

vladou1
12/11/2014, 21h33
.la relaxation fait partie des thérapies psycho corporelles et elle s'accompagne d'imagerie dans le cadre de la sophrologie ou la desensibilisation en TCC. Elle requiert une participation active du patient. Ça ne me semble pas être le cas pour la luminothérapie où le patient reçoit passivement de la lumière, comme s'il prenait un médicament. On ne peut donc pas a mon avis parler de psychothérapie.

nola4
14/11/2014, 12h38
Mais on a jamais parlé de "psycho"-thérapie.
Encore que, si l'exposition à la lumière a un effet positif sur le moral du patient, on reste quand même dans le domaine du mieux être psychique....
Un psychologue n'est pas tenu de ne faire QUE de la psychothérapie. Tant que tout est bien expliqué au patient.

vladou1
14/11/2014, 14h36
Vous avez raison, nola4.

Helenalna
15/12/2014, 21h57
J'ai fait personnellement l'acquisition d'une lampe de luminothérapie cette année et c'est vrai que je ne ressens pas la fatigue et la petite baisse de moral que je constate habituellement à cette période.
Par contre, je ne vois pas comment l'utiliser avec des patients, sachant qu'il faut environ 1/2 heure d'exposition par jour et que je ne vois mes patients au mieux qu'une fois par semaine.

Johnyjo
18/01/2020, 22h08
Bonjour,

Je profite de ce sujet pour évoquer une récente étude sur la luminothérapie qui a fait grand bruit. Celle-ci montre que la luminothérapie est aussi utile que les antidépresseurs pour soigner la dépression sévère. Mais surtout, combiner les deux traitements ensemble permettrait d'en améliorer grandement les bénéfices. Cette étude a été publiée dans la Sleep Medecine review.
Et si vous recherchez une bonne boutique de luminothérapie, j'ai acheté ma lampe ici et j'en suis très content : www.lux-therapie.com