PDA

Afficher la version complète : Installation à Art-Sur-Meurthe



cargatte
17/02/2011, 11h15
Chèr(e)s collègues,

J’ai le grand plaisir de vous annoncer mon installation libérale au sein de la Maison de la Santé d’Art-Sur-Meurthe. (15 mins de Nancy, de Ludres, 25 de Lunéville...)

Cette installation fait suite à plusieurs années de travail en institutions (psychiatrie adulte et maternité) et je me permets de vous en informer.
Soyons honnêtes "entre nous", il n'est pas facile de se faire connaître, ayant quitté la région pour mieux y revenir :)
Je reçois les enfants, les adultes et les familles et propose un groupe de paroles autour du deuil périnatal 1 mardi/mois

Merci pour l'attention que vous porterez à ce message et à votre indulgence de le poster ici

Bien cordialement,
Carole

Frank
17/02/2011, 11h42
Bonjour,

@ Cargatte : vous faites là, en vous présentant, ce que nous devrions tous faire dans notre "zone géographique" sous forme d'annuaire, par exemple !

Nous sommes à 6oo km l'un de l'autre mais nous devons nous réunir sous peu en Pays de Loire pour tenter de le mettre en place.

Un commentaire rapide sur votre spécialisation : vous avez une formation générale en psychologie et une spécialisation. Pour ce qui me concerne, je fais figurer "ados adultes", n'ayant pas de pratique auprès d'enfants et une spécialisation en "souffrance au travail".

Après, c'est à vous de savoir, en plein accord avec le code de déontologie !

Cordialement.

Frank

cargatte
17/02/2011, 13h44
Merci Franck pour vos commentaires
C'est une excellente idée votre projet régional je trouve

Quand à mon exercice, merci pour votre suggestion
En réalité, j'ai un peu "touché à tous les domaines" via une pratique personnelle ou des stages plus ou moins poussés (j'ai opté pour le doublement de mes années d'études pour multiplier les stages dans différents lieux et auprès d'un public différent)
(Sous un semblant d'incohérence, il y avait un fait un semblant de cohérence)

De ce fait, j'ai travaillé avec des enfants et des familles en CMP et en maternité, des adultes - voire parfois des familles - en psychiatrie et en clinique médecine-chirurgie.
Il est évident qu'on ne peut pas savoir tout faire mais je me laisse quelques temps de pratique libérale afin d'y voir plus claire pour cette toute nouvelle activité dans mes choix personnels
Par contre, n'ayant pas trop de connaissance avec la prise en charge des ados justement, si la question d'une prise en charge individuelle se pose, j'orienterais peut être sur un collègue :) (tout dépendra du niveau de maturité, l'adolescence étant une période parfois bien large)

J'espère ne pas avoir répondu à côté, votre message laissant (intentionnellement, je sais ;)) un peu doute quant à son interprétation
Merci pour ces pistes de réflexions en tout cas, quand on se lance, c'est compliqué !