PDA

Afficher la version complète : accident de bus des enfants de riberac (24)



ccil33
18/02/2010, 21h16
Bonjour,

je travaille dans un centre medical en dordogne.

Il se trouve que c'est l'enfant d'un de mes collegues qui a été touché par cet accident.
Les equipes sont donc totalement sous le choc. La dynamique d'equipe est donc bouleversée et le personnel fait appel a moi car ils ont besoin de se confier.

Sur ma fiche de poste, une de mes mission est de soutenir les equipes donc je pense qu'il est de mon devoir de concourir au bien etre des equipes et donc de les accompagner dans cet evenement qui les bouleverse totalement et qui pourrait meme influer sur la qualité des soins.
Le medecin coordinateur n'est pas d'accord avec moi et pense que je ne devrais pas intervenir (en disant que les peroblemes personnels doivent se regler a l'exterieur)... qu'en pensez vous ?

et eventuellement: avez vous des infos sur la prise en charge de l'accident : les familles peuvent elles etre recues dans une cellule de crise (on me dit que la cellule de crise est surtout faite pour les enfants en question)?

katiiaa
18/02/2010, 21h23
bonjour,

je pense que dans un premier temps tu peux proposer un rdv pour debreifer et permettre a la personne si elle le souhaite de lacher un peu les premieres émotions...lié surtout au première angoisse.
Ensuite il met parait nécessaire que tu expliques que tu peux orienter cette personne si elle le souhaite et peut etre lui expliquer ce qui peut lui arriver comme symptome...ou en tout cas la rassurer sur les premiers symptomes..troubles du sommeil, de l'appetit,...d'autres symptomes misent en place suite à cet évènement.

après il me parait difficile de faire plus....

bon courage

marylia
18/02/2010, 21h24
Idem, je pense que tu pourrais intervenir dans un premier temps, pour "l'épauler" comme tu peux, mais ce serait peut-être mieux pour toi et l'équipe que ce soit quelqu'un d'extérieur à la structure qui prenne cela en charge.

cilou5
18/02/2010, 21h53
Effectivement, je pense que le médecin coordinateur a raison.
Votre mission est de soutenir les équipes dans leur problème professionnel et non personnel. C'est délicat de tout mélanger.
C'est un peu comme une supervision:on ne peut pas être superviseur de l'équipe dans laquelle on travaille.
Par contre rien ne vous empêche de soutenir votre collègue ou vos collègues mais en tant que collègue qui éprouve de l'empathie voir de la peine pour ce qui arrive à votre collègue
Peut-être pouvez-vous demander de l'aide à un(e) psychologue ou à un(e) psychiatre du secteur psy de votre région pour organiser une intervention?
J'espère avoir bien compris votre problème.
bon courage.

ccil33
19/02/2010, 14h56
alors du coup ce que j'ai fait, j'ai recu un des membres du personnel qui est venu me voir en me demandant de discuter pour se confier.
J'a discuté avec elle en l'aidant et la rassurant. je ne lui ai pas dit de revenir me voir mais de ne pas hesiter si elle a envie de parler.
Je lui ai dit que si elle avait envie de travailler de facon approfondie, elle pouvait eventuellement consulter a l'exterieur, par exemple en libéral.

Je ne vais donc essayer de ne pas en faire plus!

voyant que la psychose s'instalait, j'ai envoyé un mail groupé pour dire que j'etais disponible pour ecouter le personnel qui rencontrait des difficultés pouvant venir en atteinte au bon fonctionnement du service et au bon deroulement des soins.
Quand j'en vois certains qui pleurent dans les couloirs,je me dis que je dois intervenir un minimum s'il me le demande. Il est vrai que ce n'est pas de ma mission prioritairement MAIS dans le sens ou la dynamique d'equipe devient completement raplapla, vu que mon role est aussi d'assurer du soutien au personnel, je le fais.
Les problemes personnels, il est vrai, ne rentrent generalement pas dans cette misson mais il se trouve que ce probleme personnel semble avoir touché l'intégrité de l'equipe.

certains membres du personnel sont très remontés par le medecin qui a soit disant dit assez cruement que je n'etais pas la pour ca. Je tiens a garder la confiance des equipes aupres de moi et je me dis que si je ne reponds pas a leur attentes, ils se sentiraient rejetés et j'ai indirectement peur de perdre leur collaboration. Je ne veux pas qu'ils se disent que je suis là pour eux lorsque je fais des groupes de parole, lorsque je les aide a avoir des reflexions sur leur pratique mais que je suis absente lorsque un evenement assez exceptionnel vient entierement demonter les equipes et leur envie de travailler.

marylia
19/02/2010, 16h47
"Les problemes personnels, il est vrai, ne rentrent generalement pas dans cette misson mais il se trouve que ce probleme personnel semble avoir touché l'intégrité de l'equipe. "
cette phrase résume très bien ton rôle, j'aurai agi de la même façon.